csm_suedsudan_étudiantes_de_l'école_de_sages_179.1022_ca2cb0ae00.jpg
    Soudan du Sud, Éducation

    École de sages-femmes : la vie pour les mères et les enfants

    Numéro de projet : 179.1022

    La mortalité infantile et maternelle est extrêmement élevée au Sud-Soudan. Le pays est en proie à la guerre civile depuis des années, les mères et les enfants ne reçoivent pas ou très peu de soutien. Dans ce contexte, l'école de sages-femmes de notre organisation partenaire PRDA (Presbyterian Relief and Development Agency) joue un rôle central. Les diplômées sont bien formées sur le plan professionnel. Les futures sages-femmes suivent des cours d'obstétrique, d'anatomie et de physiologie, ainsi que des cours d'anglais, de mathématiques et de premiers secours. Les élèves mettent leurs connaissances en pratique lors de stages annuels dans un hôpital.

    Informations de fond

    Selon l'UNICEF, 62 bébés sur 1000 meurent au Soudan du Sud au cours de leur première année de vie. A titre de comparaison, en Suisse, quatre enfants sur 1000 meurent au cours de leur première année de vie (2018).

    Le besoin en sages-femmes formées est important. L'école de sages-femmes de notre organisation partenaire PRDA a été fondée en 2005 dans la ville de Leer. Au printemps 2015, l'école a été transférée de Leer au nord du Kenya en raison de la guerre civile. Dans le cadre d'une formation de trois ans, des sages-femmes qualifiées y sont formées pour accompagner les femmes pendant la grossesse et l'accouchement, prévenir les problèmes et traiter les complications.

    De manière générale, il existe au Sud-Soudan une demande de formation dans le domaine de la santé. Les activités de prévention, entre autres les vaccinations, sont également importantes pour réduire la propagation des maladies. Les sages-femmes formées informent les femmes sur le thème de la santé reproductive.

    Objectifs du projet

    Le projet forme des sages-femmes professionnelles. Elles s'occupent des femmes pendant la grossesse ainsi que pendant et après l'accouchement et permettent aux nouveau-nés de bien démarrer dans la vie.

    Le projet a pour objectif principal de soutenir les mères et les enfants. Les sages-femmes formées fournissent aux femmes en âge de procréer des connaissances en matière d'hygiène, de santé reproductive et de planning familial. Parallèlement, les femmes et les nourrissons ont un meilleur accès aux soins médicaux.

    Groupe cible

    Le projet profite à l'ensemble de la population du Sud-Soudan, car les sages-femmes formées retournent si possible dans leur lieu d'origine pour y exercer leur activité. D'autres travaillent dans les camps de réfugiés, où il existe également un grand besoin de sages-femmes formées. L'Eglise presbytérienne a accueilli des étudiantes sages-femmes de différentes ethnies et de différentes régions du Sud-Soudan.

    Activités

    • Formation théorique et pratique de femmes en tant que sages-femmes reconnues par l'État
    • Pendant la période de formation pratique, des campagnes de vaccination des jeunes enfants sont organisées et les futures mères ainsi que les mères en période postnatale sont accompagnées. Les sages-femmes assistent au moins 50 accouchements pendant leur formation.
    • Achat de matériel pédagogique et de vêtements de travail
    • Logement et repas pour les étudiantes et le personnel enseignant
    • Création d'un réseau d'anciens élèves

    Avancement du projet

    Depuis sa création, 99 femmes ont suivi avec succès la formation de sage-femme. En décembre 2022, 24 étudiantes passeront leur examen final, suivi de la remise des diplômes. En février 2023, les nouvelles étudiantes sages-femmes commenceront à travailler dans la nouvelle école de sages-femmes de Juba. L'ouverture de l'école aura également lieu en février. D'ici là, les derniers travaux doivent encore être effectués. Juba est stratégiquement bien située. Il y a suffisamment d'hôpitaux pour les stages et une bonne possibilité de mise en réseau avec d'autres organisations travaillant dans le domaine (ICRC, Médecins sans frontières, OMS, etc.). Il s'est avéré par le passé que les sages-femmes peuvent apporter le meilleur soutien lorsqu'elles forment les "Community Midwives" dans les régions rurales avec d'autres organisations, comme celles mentionnées ci-dessus.

    Soudan du Sud

    • environ 11 millions d'habitants
    • 62 nourrissons sur 1000 meurent avant d'avoir atteint l'âge d'un an
    • 11% des naissances ont lieu dans un établissement de santé

     

    Budget du projet 2023

    CHF 138'000

    csm jacqueline brunner 8924cff677

    Jacqueline Brunner

    Responsables des partenariats avec les églises

    Tél. 061 260 23 37
    ► Courrier électronique

    mg 8598

    Dorina Waldmeyer

    Responsable de programme au Sud-Soudan
    Tél : +41 (0)61 260 22 58
    ► Courrier électronique

    L'espoir grâce à votre soutien

    Mission 21
    Œuvre missionnaire évangélique de Bâle

    Boîte postale 270
    21, rue de la Mission
    4009 Bâle, Suisse
    Tél. : +41 (0)61 260 21 20
    info@mission-21.org

    Compte pour les dons :
    IBAN : CH58 0900 0000 4072 6233 2
    Numéro d'exonération fiscale :
    CHE-105.706.527

    Mission 21 e.V.

    2, rue Wartenberg
    D-79639 Grenzach-Wyhlen
    Tél. +49 (0)7624 208 48 69
    info@mission-21.org

    Compte pour les dons :
    Caisse d'épargne de Lörrach-Rheinfelden
    Rue de Haagen 2
    D-79539 Lörrach
    IBAN : DE05 6835 0048 0001 1250 95
    BIC : SKLODE66XXX

    Retour en haut