Summer School : "Sans changement de langage, il n'y a pas de changement de système".

Moses Isoba, directeur du Forum national des ONG ougandaises (UNNGOF). Photo zvG

Comment parvenir à plus d'équité dans la coopération internationale au développement ? Un changement de système commence par l'utilisation de la langue, explique Moses Isooba, directeur du Forum des ONG en Ouganda.

Pourquoi s'appelle-t-elle "International Summer School" alors qu'il n'y a pas d'été dans le pays de nombreux participants* ? Pourquoi certains représentants d'ONG disent-ils qu'ils vont "sur le terrain" lorsqu'ils visitent des projets dans un pays africain lors d'un voyage d'affaires, mais jamais lorsqu'ils se rendent à Londres ou à Paris pour leur travail ? Pourquoi l'Australie ou la Nouvelle-Zélande ne sont-elles pas incluses lorsque nous parlons du "Sud global", alors qu'elles se trouvent dans l'hémisphère sud ? Et comment le pouvoir peut-il être réparti de manière égale si les personnes ne maîtrisant pas l'anglais ne peuvent pas participer aux discussions sur la coopération internationale au développement ?

Ces questions ont été posées par Moses Isooba, directeur du Forum des ONG en Ouganda. Il plaide pour une réflexion fondamentale sur l'utilisation de la langue. Ce n'est qu'ainsi que le système de la coopération internationale au développement pourrait être transformé de manière à équilibrer les rapports de force jusqu'ici inégaux.

Il faut commencer par s'éloigner de la prédominance de l'anglais, de l'espagnol ou du français, a-t-il déclaré. Les demandes de projets ne devraient pas seulement être écrites, mais aussi, par exemple, être présentées sous forme de vidéos en langue locale.

L'exposé d'Isoba a suscité beaucoup d'approbation et d'intérêt de la part du public, ainsi que de nombreuses questions complémentaires. Certaines d'entre elles devraient être discutées ce soir : À 19 heures (heure d'Europe centrale), Muganzi Muhanguzi Isharaza, spécialiste de la communication pour les ONG internationales en Grande-Bretagne et en Ouganda, parlera de la décolonisation des images et du langage dans les ONG internationales.

► Vers la Summer School 2022

L'espoir grâce à votre soutien

Mission 21
Œuvre missionnaire évangélique de Bâle

Boîte postale 270
21, rue de la Mission
4009 Bâle, Suisse
Tél. : +41 (0)61 260 21 20
info@mission-21.org

Compte pour les dons :
IBAN : CH58 0900 0000 4072 6233 2
Numéro d'exonération fiscale :
CHE-105.706.527

Mission 21 e.V.

2, rue Wartenberg
D-79639 Grenzach-Wyhlen
Tél. +49 (0)7624 208 48 69
info@mission-21.org

Compte pour les dons :
Caisse d'épargne de Lörrach-Rheinfelden
Rue de Haagen 2
D-79539 Lörrach
IBAN : DE05 6835 0048 0001 1250 95
BIC : SKLODE66XXX

Retour en haut