csm header synode missionnaire 7064e971b2

    Synode missionnaire

    L'organe de décision suprême de Mission 21 est le Synode missionnaire. Ses délégués, issus de quatre continents et désignés de manière paritaire, décident une fois par an de l'orientation du travail international. Chaque année en juin, la Missionshaus à Bâle ou un lieu d'accueil en Suisse devient le point de rencontre international des délégués et des hôtes du réseau international de Mission 21. Le Synode missionnaire décide de l'orientation stratégique, des objectifs à long terme et de la planification financière de Mission 21. En outre, il approuve le rapport et les comptes annuels et décide du budget cadre pour l'année suivante. Enfin, le Synode missionnaire est un lieu de rencontre et d'échange. Le Synode missionnaire vise la parité hommes-femmes et une représentation adéquate des jeunes. Les délibérations sont traduites simultanément en anglais et en allemand.

    ► En savoir plus sur le synode missionnaire actuel

    Associations de soutien

    Fondée en 2001 par plusieurs œuvres missionnaires, Mission 21 est aujourd'hui soutenue par trois œuvres : la Mission de Bâle (BM), la Herrnhuter Mission ainsi que la Mission évangélique du Kwango (EMIK).

    Mission de Bâle

    La Mission de Bâle est la plus grande association de soutien de Mission 21. Elle a été fondée en 1815 et a ouvert le séminaire missionnaire à Bâle un an plus tard. En 1821, la Mission de Bâle a envoyé les premiers séminaristes : dans le Caucase. En 1828, la mission commença à travailler au Ghana, en 1834 dans le sud de l'Inde et en 1847 dans le sud de la Chine. En 1860, la grande maison de la mission a été construite à Bâle, qui est toujours la propriété de la mission bâloise. Aujourd'hui, c'est ici que se trouve le siège de Mission 21. Dans le bâtiment, la Mission de Bâle gère en outre l'hôtel "Odelya". La construction de la maison de mission a été financée à l'époque principalement par le commerçant piétiste Christoph Merian-Burckhardt.

    csm image symbole mission basler 8d0cf66f83

    De par son travail en Afrique et en Asie depuis près de deux siècles et son engagement en Amérique latine depuis les années 1970, la Mission de Bâle apporte de nombreuses relations à Mission 21. La Mission de Bâle soutient le travail de Mission 21. Une partie de ce soutien est destinée au suivi scientifique et à la mise à jour des archives de la Mission de Bâle. Mission 21 continue de gérer les vastes archives de la Mission de Bâle. Elles comprennent une multitude de sources historiques textuelles, sonores et photographiques ainsi que des cartes géographiques historiques.

    ► à l'hôtel "Odelya" Bâle

    ► vers bmarchives.org

    ► vers le site de la Mission de Bâle

    La Mission de Bâle était une institution avec une forte participation allemande. En 1954, la Basler Mission Deutscher Zweig, e.V. (BMDZ) s'est constituée à Stuttgart. Depuis lors, la coopération s'est renouvelée et approfondie, désormais entre la BMDZ et la Mission de Bâle ainsi que Mission 21.

    ► vers le site web de la BMDZ

    Mission de Herrnhut

    En tant qu'œuvre de l'Eglise des Frères de Herrnhut, la mission a été créée en 1732 sous le comte Nikolaus Ludwig von Zinzendorf. Les régions de mission sont devenues des régions ecclésiastiques indépendantes (provinces) de l'"Unité des Frères". Aujourd'hui, les églises de l'Eglise des Frères s'engagent en faveur des personnes en marge de la société, en collaboration avec Mission 21. En Suisse, les églises de Herrnhut, appelées Sociétés, soutiennent cette œuvre avec un grand cercle de lecteurs du Losange et d'autres amis. Par l'intermédiaire de Mission 21, la Herrnhuter Mission entretient des relations en particulier avec la Tanzanie, la Palestine et l'Afrique du Sud.

    ► vers le site web de l'Église des Frères de Herrnhut en Suisse

    Mission évangélique au Kwango

    La Mission Evangélique au Kwango (EMIK), fondée en 1956, a commencé ses activités au "Congo belge" dans les années 1950. Après l'indépendance de l'ancienne colonie et la création de la République démocratique (RDC) du Congo, l'EMIK et son église partenaire, la Communauté Evangélique du Kwango (CEK), ont travaillé ensemble. A partir de 1989, la 50e année d'existence de la CEK, l'objectif a été de confier tous les projets et les tâches de direction à des responsables locaux. Un objectif qui est atteint depuis quelques années. Les projets concrets de la CEK couvrent un large spectre. Il va de la santé publique, de la promotion de l'activité professionnelle des femmes, de l'agriculture et de l'éducation à la construction d'églises et à l'école biblique.

    csm img 0976 2 e979cb4c8d

    Assemblées continentales

    En Afrique, en Asie, en Amérique latine et en Europe, les partenaires de Mission 21 s'organisent en Assemblées continentales (AC). Les quatre AC sont membres ordinaires de Mission 21 et envoient des délégués au Synode missionnaire. Cet échange Sud-Nord est complété par des rencontres régulières Sud-Sud : Les assemblées continentales d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine organisent tous les trois ans une grande conférence à laquelle toutes les Eglises et organisations partenaires peuvent participer avec jusqu'à trois délégués. Elles peuvent y échanger des informations sur le travail de programme et de projet ainsi que sur les défis actuels des différents partenaires. Les organisations de femmes ainsi que les représentants des jeunes discutent des problèmes communs et des solutions possibles lors d'une pré-conférence.

    ► vers les partenaires

    Afrique

    L'Assemblée continentale africaine s'appelle l'Africa Continental Assembly (ACA). Elle a été la première assemblée continentale créée en 2004 au Cameroun. Les membres de l'ACA :

    • Ghana : Église presbytérienne du Ghana (PCG)
    • Cameroun : Église presbytérienne du Cameroun (PCC)
    • Congo : Communauté Evangélique au Kwango (CEK), Université Protestante au Congo (UPC)
    • Nigeria : Ekklesiyar Yan'uwa a Nigeria (EYN)
    • Soudan du Sud : Église presbytérienne du Soudan du Sud (PCOSS)
    • Tanzanie : L'Église morave en Tanzanie, dans les provinces du Sud-Ouest et du Sud

    Les rencontres continentales ont lieu régulièrement dans l'un des pays membres.

    Asie

    L'assemblée continentale asiatique est l'Asian Fellowship of Mission 21 Partners (ASF). Elle regroupe de nombreuses églises et organisations en Indonésie, Malaisie, Corée, Japon, Taiwan et Hong Kong :

    • Hong Kong : Mission Tsung Tsin
    • Inde : Église de l'Inde du Sud (CSI)
    • Indonésie : Église évangélique réformée de Kalimantan (GKE), Église évangélique réformée de Papouasie (GKI), Église évangélique réformée de la Sonde (GKP), Église du rayonnement de l'Évangile (GKPI), Église évangélique réformée de Minahasa (GMIM), Église réformée de Sangihe-Talaud (GMIST), Synode régional de l'Alliance des Églises réformées d'Indonésie dans le nord et le centre de Sulawesi (SAG), Église évangélique réformée de Talaud (Germita)
    • Japon : United Christian of Church in Japan (UCCJ) (Église chrétienne unie du Japon)
    • La Malaisie : Basel Christian Church of Malaysia (BCCM) et Protestant Church in Sabah (PCS)
    • Corée du Sud : Église presbytérienne en République de Corée (PROK), Presbyterian Church in Korea (PCK)
    • Taïwan : Église presbytérienne de Taïwan (PCT)

    Les rencontres continentales ont lieu régulièrement dans l'un des pays membres.

    Amérique latine

    L'assemblée continentale latino-américaine s'appelle Asamblea Continental Latinoamericana (ACLA). Ses membres sont un grand nombre d'églises et d'organisations non gouvernementales :

    • Bolivie : Fondation pour l'éducation à la santé intégrale (FUNDAPIM), Centre d'éducation et de formation à la participation citoyenne (FOCAPACI), Fondation Machaqa Amawta (FMA)
    • Chili : Église méthodiste du Chili (IMECH), Collectif de femmes Conspirando, Comunidad Teológica Evangélica de Chile (CTE)
    • Costa Rica : Institut de recherche œcuménique (DEI), Université biblique d'Amérique latine (UBL)
    • Pérou : Médias audiovisuels du Pérou (ADEP), Alphabétisation et littérature au Pérou (ALFALIT), Centre œcuménique de promotion sociale et d'action (CEDEPAS), Centre de spiritualité (EMAÚS), Institut Surandino de recherche et de communauté (ISAIAS), Faculté de théologie et de religion (AETE), Institut d'étude des cultures andines (IDECA)
    • Consejo Latinoamericano de Iglesias - Conseil latino-américain des Églises (CLAI), dont le siège est à Équateur

    Europe

    L'Assemblée continentale européenne (KVE) a été fondée en 2013. Ses membres sont les Eglises réformées de Suisse alémanique, d'Alsace, du sud-ouest de l'Allemagne et d'Autriche. En tant que pendant européen des Assemblées continentales du Sud, la KVE renforce les échanges de partenariat entre les Eglises du Nord et du Sud. Elle organise son assemblée annuelle peu avant le Synode missionnaire.

    Lors de l'assemblée annuelle 2018, en juin, les statuts ont été complétés dans le but de rajeunir le comité : désormais, chaque Église membre peut envoyer trois délégués au lieu de deux. Ce*e troisième délégué*e devrait être une jeune personne.

    En juin 2021, un changement important a eu lieu : après huit ans d'engagement en tant que président, Daniel Frei-Weber (pasteur de l'Eglise universelle BL/BS) s'est retiré du comité. La coordinatrice de jeunesse Magdalena Rieder (SO, 2018) s'est également retirée. Ueli Burkhalter (Eglise cantonale BeJuSo, au comité depuis 2019) a été élu nouveau président. Trois nouveaux membres ont été élus au comité.

    Lors de l'assemblée annuelle 2022, qui s'est également tenue à Davos à l'occasion du synode missionnaire, la démission d'Elisabeth Pausz (Evangelische Kirche in Österreich) a été annoncée ; pour le reste, le comité reste inchangé.

    Outre Ueli Burkhalter, le comité directeur compte actuellement (Eglise, année d'entrée) : Klaus Rieth, vice-président (Württembergische Landeskirche, 2013), Pascal Bazzell (SG, 2018), Barbara Hirsbrunner (GR, 2018), Janine Schweizer (BeJuSo, 2020), Salome Hengartner (AI/AR, 2021, nouvelle coordinatrice jeunesse) ainsi que Niggi Ullrich (BL, 2021).

    L'espoir grâce à votre soutien

    Mission 21
    Œuvre missionnaire évangélique de Bâle

    Boîte postale 270
    21, rue de la Mission
    4009 Bâle, Suisse
    Tél. : +41 (0)61 260 21 20
    info@mission-21.org

    Compte pour les dons :
    IBAN : CH58 0900 0000 4072 6233 2
    Numéro d'exonération fiscale :
    CHE-105.706.527

    Mission 21 e.V.

    2, rue Wartenberg
    D-79639 Grenzach-Wyhlen
    Tél. +49 (0)7624 208 48 69
    info@mission-21.org

    Compte pour les dons :
    Caisse d'épargne de Lörrach-Rheinfelden
    Rue de Haagen 2
    D-79539 Lörrach
    IBAN : DE05 6835 0048 0001 1250 95
    BIC : SKLODE66XXX

    Retour en haut