Entretien avec la ville : expériences partagées par des femmes du monde entier

Ira Imelda, pasteure et directrice d'un foyer pour femmes en Indonésie, nous parle de son travail. Photo Samuel Rink

Ira Imelda est directrice d'un refuge d'urgence pour femmes à Bandung, en Indonésie. Annemarie Grünig dirige la maison d'accueil pour femmes des Grisons. Elles se sont rencontrées le 8 juin à la Martinskirche de Coire pour un échange, comme deux des nombreuses femmes de quatre continents. Un triste point commun : beaucoup des personnes présentes ont fait l'expérience de la violence. Ira Imelda et Annemarie Grünig ont parlé de leur travail avec des femmes qui subissent des violences domestiques et ont mis en évidence les parallèles et les différences entre leurs institutions et leurs clientes.

Le foyer pour femmes de Bandung est en outre un partenaire important de la campagne de Mission 21 de cette année, qui se concentre sur l'éducation des femmes en Asie. Pour en savoir plus, voir www.mission-21.org/kampagne

Échanges par-delà les frontières

Le Stadtgespräch a offert le cadre d'un échange d'expériences au-delà des frontières thématiques et géographiques. En guise d'introduction, le conseiller d'Etat grison Marcus Caduff a souhaité la bienvenue aux personnes présentes. L'auteure Christina Caprez a évoqué le mouvement des femmes en Suisse en se référant au livre "Wann, wenn nicht jetzt". L'exposé de Paska Aciya Nimiriano Siya, pasteure du Sud-Soudan, a été lu, car elle n'a pas pu se rendre en personne comme prévu en raison de problèmes avec son visa. Elle a parlé du travail de paix dans son pays marqué par les conflits et du rôle important des femmes dans ce contexte. D'une part, elles sont des actrices importantes lorsqu'il s'agit de réconciliation et de construction, d'autre part, les femmes sont particulièrement souvent victimes de violence et d'expulsion au Sud-Soudan. Paska Aciya a également parlé des abus qu'elle a elle-même subis et du long chemin qu'elle a parcouru pour pouvoir en parler.

Paska Aciya Nimiriano. Photo Miriam Glass

L'auteur Christina Caprez. Photo Samuel Rink

La perspective de l'Amérique latine a été apportée par la pasteure Ruth Vindas du Costa Rica, qui a souligné le rôle des Églises dans la prévention de la violence. Elle a souligné que la violence à l'encontre des femmes n'est pas exclusivement un problème individuel des personnes concernées, mais qu'elle concerne l'ensemble de la société : "Dans les pays d'Amérique latine et des Caraïbes, la violence à l'encontre des femmes est un obstacle à l'ensemble du développement, au sens large, à l'ensemble de la société, et cette violence continue d'augmenter".

Lancement des événements de la semaine missionnaire

L'événement était une première pour Mission 21 : le public était libre d'aller et venir. la manifestation, divisée en différents entretiens et éléments musicaux, a duré plusieurs heures et a été traduite dans plusieurs langues. Ce fut un début très personnel et varié de la semaine missionnaire, qui se terminera dimanche par la fête de la rencontre à Davos.

Plusieurs événements publics auront lieu à Davos de vendredi à dimanche dans le cadre de la semaine missionnaire. Nous nous réjouissons de votre visite !

Toutes les informations sur les événements sous www.mission-21.org/synode

Le débat sur la ville s'est déroulé en musique. Photo Samuel Rink.

L'espoir grâce à votre soutien

Mission 21
Œuvre missionnaire évangélique de Bâle

Boîte postale 270
21, rue de la Mission
4009 Bâle, Suisse
Tél. : +41 (0)61 260 21 20
info@mission-21.org

Compte pour les dons :
IBAN : CH58 0900 0000 4072 6233 2
Numéro d'exonération fiscale :
CHE-105.706.527

Mission 21 e.V.

2, rue Wartenberg
D-79639 Grenzach-Wyhlen
Tél. +49 (0)7624 208 48 69
info@mission-21.org

Compte pour les dons :
Caisse d'épargne de Lörrach-Rheinfelden
Rue de Haagen 2
D-79539 Lörrach
IBAN : DE05 6835 0048 0001 1250 95
BIC : SKLODE66XXX

Retour en haut