csm_suedsudan_bildung_179.1025_01_e91519d0f4.jpg
    Soudan du Sud, Éducation

    Renforcement des capacités : des partenaires plus forts au Sud-Soudan

    Numéro de projet : 179.1025

    Depuis des années, le Sud-Soudan est en proie à des conflits et des troubles. Le niveau d'éducation est bas et il y a également un manque de personnel qualifié. L'Église presbytérienne du Sud-Soudan (PCOSS), Église partenaire de Mission 21, tente en ces temps troublés de renforcer ses capacités et de répondre ainsi aux besoins en spécialistes en se tournant vers l'avenir. Grâce à un vaste programme de développement du personnel, comprenant des bourses et des formations continues, l'Eglise est renforcée et habilitée à jouer un rôle important dans le processus de paix.

    Informations de fond

    La promotion de la paix et le travail de réconciliation au Sud-Soudan n'avancent que lentement. Il en va de même pour la lutte contre la pauvreté, le travail d'éducation et la promotion de la santé, qui seraient pourtant essentiels au développement du pays. Dans la crise actuelle, la foi reste un élément important et l'engagement des églises est primordial. Mais celles-ci ont du mal à former leur personnel de manière compétente ou à recruter de nouveaux spécialistes. L'Eglise presbytérienne a la communauté dont le niveau de formation est le plus bas. Cela s'explique par le fait qu'elle est implantée dans la région du Grand Nil supérieur. Elle compte surtout des membres issus de l'ethnie appartenant à l'opposition, qui sont donc particulièrement touchés par les violents conflits armés. Parallèlement, la PCOSS est la troisième plus grande église avec un nombre de membres estimé à 1,2 million. Un plan de développement du personnel élaboré par l'Église apporte la structure souhaitée et un personnel bien formé dans tous les domaines importants, qui soutient activement l'Église et rend son travail durable et plus efficace. Cela est particulièrement important pour le processus de paix national, mais aussi pour la fonctionnalité en tant qu'Église qui, contrairement à la Suisse, dispose de différents départements afin de soutenir au mieux les personnes sur place.

    Objectifs du projet

    L'objectif général de ce projet est de renforcer les organisations partenaires de Mission 21 afin qu'elles puissent agir de manière énergique, efficace et orientée vers l'avenir, mais aussi de manière transparente et durable en tant que représentantes fortes des personnes sur place.

    Il s'agit ici surtout de la formation non théologique. Car une Église travaille dans presque tous les domaines. Ce n'est qu'avec un personnel ecclésiastique bien formé et des structures de direction solides et de qualité que l'Église pourra mener à bien ses projets de manière durable sur le long terme.

    Il est important de soutenir également des postes dont l'importance n'est pas évidente au premier abord, par exemple comme dans le domaine de la bonne gouvernance (spécialistes financiers ou responsables des ressources humaines). Un poste dans le domaine des relations publiques est également un atout pour la visibilité.

    Groupe cible

    Les collaborateurs des organisations partenaires doivent profiter des mesures de formation continue. Ils transmettent les succès à l'ensemble de la population en passant par le niveau du projet.

    Activités

    • Soutien de la formation continue dans les domaines des relations publiques, de la collecte de fonds, de la médecine, de l'anglais, de Microsoft Office ainsi que dans le domaine de la gestion responsable.
    • Réalisation de formations en développement personnel et organisationnel
    • Améliorer l'infrastructure et l'équipement du siège et des autres bureaux afin de développer un environnement de travail productif.
    • Élaboration d'une stratégie de développement organisationnel

    Avancement du projet

    Pour que davantage de collaborateurs bien formés travaillent dans le PCOSS, l'église a élaboré l'année dernière un plan stratégique. En outre, il existe désormais une description de poste pour tous les postes afin de définir plus clairement le travail. Un code de conduite auquel l'église peut se référer a également été élaboré en collaboration avec un expert.

    Depuis 2021, les investissements dans les domaines de la durabilité, de la transparence et de la gestion responsable (bonne gouvernance) ont été renforcés. Cela va de pair avec le code de conduite, mais aussi avec d'autres politiques comme la prévention du harcèlement sexuel ou la protection des enfants. Il s'agit d'amener l'Eglise à un nouveau niveau de durabilité et de responsabilité, ce qui est indispensable dans le contexte international, mais aussi pour la protection des bénéficiaires.

    Carte

    Soudan du Sud

    • environ 11 millions d'habitants
    • 1,2 million sont membres de l'Église presbytérienne du Sud-Soudan.
    • 65.5% des personnes ne savent ni lire ni écrire

    Budget du projet 2024

    CHF 11'500

     

     

     

    csm florence hakim 2 3 0b1791bb9d

    Guliba Florence Hakim

    Coordinatrice Sud-Soudan
    ► Email

    jacqueline

    Jacqueline Brunner

    Partenariats ecclésiaux responsables ;
    Héritages et legs responsables

    Tél. 061 260 23 37
    ► Courrier électronique

    mg 8598

    Dorina Waldmeyer

    Responsable de programme au Sud-Soudan
    Tél : +41 (0)61 260 22 58
    ► Courrier électronique

    L'espoir grâce à votre soutien

    Mission 21
    Mission Protestante Bâle

    Boîte postale 270
    Missionsstrasse 21
    4009 Bâle, Suisse
    Tél. : +41 (0)61 260 21 20
    info@mission-21.org

    Compte de dons Suisse :
    IBAN : CH58 0900 0000 4072 6233 2
    Numéro d'exonération fiscale :
    CHE-105.706.527

    Compte de dons Allemagne :
    Caisse d'épargne de Lörrach-Rheinfelden
    BIC Swift : SKLODE66
    NUMÉRO DE COMPTE : 683 500 48
    IBAN : DE39 6835 0048 0001 0323 33
    N° de compte : 1032333

    Retour en haut