csm_kamerun_landw._armut_134.1006_01_b566a80287.jpg
    Cameroun, Éducation

    Des moyens de subsistance assurés grâce à l'éducation au Cameroun

    Numéro de projet : 134.1006

    L'Eglise presbytérienne du Cameroun (PCC) s'engage dans des domaines sociaux négligés par l'Etat, comme l'éducation, la santé et la lutte contre le chômage des jeunes. La PCC gère des centres de jeunesse dans lesquels les jeunes sont soutenus dans leur développement. Les femmes et les hommes peuvent suivre des cours d'alphabétisation ou recevoir de l'aide pour créer de petites entreprises afin d'améliorer leurs revenus. Les jeunes et les déplacés internes reçoivent une formation dans les entreprises du PCC. Dans la situation de conflit politique actuelle, l'éducation est une clé pour le développement de la société.

    Informations de fond

    L'Eglise presbytérienne du Cameroun (PCC) compte environ 1,5 million de membres. Les groupes de femmes, de jeunes et d'hommes constituent l'épine dorsale de son travail. Ils aident à organiser activement la vie sociale et à surmonter les défis. En raison de la crise politique dans la partie anglophone du pays, de la corruption et de la situation macroéconomique critique, la situation s'est détériorée pour toutes les parties de la société.

    Plus de 40 pour cent de la population a moins de 15 ans. Depuis environ six ans, les écoles ne fonctionnent pas de manière fiable, voire pas du tout. Les programmes de jeunesse de l'Église peuvent néanmoins offrir des perspectives aux jeunes. Les formations continues ouvrent des opportunités professionnelles et une amélioration des conditions de vie quotidiennes et incluent également les personnes déplacées à l'intérieur du pays. Au Cameroun, les femmes sont les principales responsables de la famille. Dans la situation de crise actuelle, la solidarité entre les femmes est nécessaire. L'organisation WEELP (Women's Economic Empowerment and Literacy Programme), qui fait partie de la "Christian Women Fellowship" (CWF), améliore la position des femmes dans les structures dominées par les hommes dans l'Eglise et la société.

    Objectifs du projet

    • Les femmes, les jeunes et les hommes sont soutenus par une formation initiale et continue. Ils peuvent réinvestir leurs connaissances dans le PCC, s'engager auprès des personnes dans le besoin et apporter ainsi une contribution à la société.
    • La confiance en soi et le rôle social des femmes sont renforcés, ce qui leur permet de participer activement à la vie politique et sociale.
    • Les personnes déplacées à l'intérieur du pays sont incluses dans les activités du PCC.

    Groupe cible

    Membres à l'intérieur et à l'extérieur de l'Église presbytérienne au Cameroun, issus de tous les secteurs et de toutes les couches de la société, ainsi que des personnes déplacées à l'intérieur du pays.

    Activités

    • Les jeunes sont soutenus dans leur développement et sont ainsi en mesure de se construire une vie autonome. Cela se fait dans des centres de jeunes, par le biais de formations et d'un programme diversifié qui met l'accent sur l'initiative et la responsabilité personnelles.
    • Les jeunes ont la possibilité de suivre une formation dans des entreprises de la PCC ainsi que dans une menuiserie de l'ancienne fondation Stucki.
    • Les jeunes adultes reçoivent un soutien économique par le biais de formations et de projets de création de revenus. Grâce à des activités communes, ils prennent également conscience de leur responsabilité sociale.
    • Les femmes apprennent à se mettre en réseau, à échanger leurs connaissances et à travailler ensemble dans des coopératives.  
    • Grâce à des cours d'alphabétisation et à d'autres mesures de formation continue, les participantes aux cours apprennent comment améliorer leur situation économique.
    • Les personnes déplacées à l'intérieur du pays sont incluses dans les activités.
    • Les offres de la PCC offrent des possibilités de rencontre pour des personnes d'âges, d'ethnies et de classes sociales différents.

    Avancement du projet

    Tous les groupes impliqués ont pu profiter de ces activités. De nombreux jeunes ont acquis des connaissances, par exemple dans le domaine de l'informatique, qui constituent une bonne base de départ pour leur développement professionnel et privé. Les activités du travail des femmes au sein de l'Église ont permis de renforcer les femmes et leurs préoccupations. Le projet WEELP organise des formations continues pour les femmes de toutes confessions, par exemple l'alphabétisation, la comptabilité et l'agriculture. Les femmes obtiennent ainsi une voix qu'elles ne peuvent plus ignorer dans l'Église et la société. Parallèlement, la pauvreté et la dépendance économique ont pu être combattues. Pendant la crise politique, ces activités seront poursuivies autant que possible. Une décentralisation des projets permet d'atteindre également les personnes déplacées à l'intérieur du pays et de leur apporter une aide.

    Carte

    Cameroun

    • 27,9 millions d'habitants
    • 42% de la population a moins de 15 ans
    • > 25% de la population ne sait ni lire ni écrire

     

    Budget du projet 2024

    CHF 109 867

     

    jacqueline

    Jacqueline Brunner

    Partenariats ecclésiaux responsables ;
    Héritages et legs responsables

    Tél. 061 260 23 37
    ► Courrier électronique

    csm angelika weber bd226cb937

    Angelika Weber

    Responsable de programme Cameroun et Nigeria
    Tél : +41 (0)61 260 22 65
    ► Courrier électronique

    L'espoir grâce à votre soutien

    Mission 21
    Mission Protestante Bâle

    Boîte postale 270
    Missionsstrasse 21
    4009 Bâle, Suisse
    Tél. : +41 (0)61 260 21 20
    info@mission-21.org

    Compte de dons Suisse :
    IBAN : CH58 0900 0000 4072 6233 2
    Numéro d'exonération fiscale :
    CHE-105.706.527

    Compte de dons Allemagne :
    Caisse d'épargne de Lörrach-Rheinfelden
    BIC Swift : SKLODE66
    NUMÉRO DE COMPTE : 683 500 48
    IBAN : DE39 6835 0048 0001 0323 33
    N° de compte : 1032333

    Retour en haut