csm_nigeria_frieden_162.1007_01_3cd6ea080a.jpg
    Nigeria, Promotion de la paix

    Promotion interreligieuse de la paix au Nigeria

    Numéro de projet : 162.1007

    Le travail pour la paix au Nigeria est plus nécessaire que jamais. La terreur de l'organisation islamiste Boko Haram dans le nord-est et les conflits violents entre différents groupes religieux dans le centre du Nigeria ont causé des souffrances à des millions de personnes et perturbé durablement les relations entre chrétiens et musulmans dans tout le pays. C'est pourquoi Mission 21 et ses partenaires poussent à la promotion de la paix en mettant en place des forums de dialogue interreligieux, des campagnes de sensibilisation, des formations professionnelles interreligieuses, un accompagnement psychosocial des victimes de conflits et des formations à la promotion de la paix.

    Informations de fond

    Depuis 2009, l'organisation terroriste islamiste Boko Haram sème la terreur dans le nord-est du Nigeria par des attaques violentes, des enlèvements et des attentats à la bombe. Par ailleurs, les conflits violents qui opposent depuis les années 90 les militants peuls aux agriculteurs sédentaires dans le centre du Nigeria ne cessent de s'enflammer. Ces deux foyers de conflit ont fortement affecté les relations entre chrétiens et musulmans dans tout le pays. Dans le sillage des conflits, de nombreuses personnes ont perdu des amis et des membres de leur famille, voire ont elles-mêmes subi des violences et sont traumatisées. La colère face à ce qui s'est passé, l'insécurité et la méfiance de la population vis-à-vis des autres groupes ethniques et religieux sont par conséquent très grandes. La situation est encore aggravée par la mauvaise situation économique et les luttes politiques pour le pouvoir dans le pays. Dans ces circonstances difficiles, Mission 21 et ses partenaires encouragent le dialogue entre les personnes d'origines religieuses et ethniques différentes afin de permettre une cohabitation pacifique. Elle forme en outre la population à la prévention des conflits et à la gestion non violente des conflits. Elle encourage les personnes touchées par les conflits et traumatisées, en particulier les jeunes et les femmes veuves, par des formations professionnelles dans des groupes mixtes sur le plan religieux et ethnique ainsi que par un soutien psychosocial.

    Objectifs du projet

    • Le dialogue interreligieux, interethnique et interculturel est encouragé et améliore la compréhension mutuelle, la cohésion sociale et la coexistence pacifique de la société.
    • La société est sensibilisée à la violence et aux conflits interethniques et interreligieux par des campagnes de plaidoyer.
    • Des personnes clés de la société, par exemple des pasteurs ou des collaborateurs d'organisations, sont formées à la promotion de la paix et à la gestion non violente des conflits.
    • Des artisans de la paix et des leaders formés agissent comme des bâtisseurs de ponts dans la société.
    • Les personnes touchées par le conflit et la violence sexuelle/de genre sont renforcées à long terme par un soutien psychosocial.

    Groupe cible

    • personnes de confession chrétienne ou musulmane.
    • Dignitaires religieux, communautés de foi et décideurs municipaux.
    • Les personnes qui s'engagent pour l'interaction sociale et la coexistence pacifique de la société.
    • Personnes directement touchées par les conflits violents dans le nord-est et le centre du Nigeria, en particulier les veuves et les jeunes des régions touchées.

    Activités

    • Mise en place de forums de dialogue islamo-chrétiens avec des activités de promotion de la paix et de création de ponts entre les groupes sociaux.
    • Campagnes de sensibilisation sur le thème de la coexistence pacifique.
    • Plaidoyer pour la réconciliation et le rétablissement de la justice par le biais de l'initiative "Restorative Justice".
    • Formations dans les domaines du pardon, du dialogue interreligieux et interculturel, de la résolution non violente des conflits, de la cohésion sociale, des signaux précoces des conflits ainsi que du suivi et du reporting des conflits.
    • Formations professionnelles interreligieuses et groupes d'entraide interreligieux et interethniques.
    • Accompagnement psychosocial des victimes des conflits par des bénévoles formés.

    Avancement du projet

    En 2021 également, des groupes interreligieux de jeunes et de veuves, soit 78 personnes au total, victimes des violences à Plateau State, ont pu suivre une formation commune au cours de laquelle ils ont été sensibilisés à la coexistence pacifique entre différents groupes ethniques et religieux. En octobre 2021, un cours d'un mois a en outre à nouveau été organisé au "Peace Training Centre" (PTC) de Jos pour les promoteurs de la paix et les bâtisseurs de ponts. Dans le cadre de l'initiative "Restorative Justice" nouvellement lancée, une conférence a été organisée et des personnes clés de la justice et de l'administration ainsi que de différentes organisations de promotion de la paix ont été réunies afin de trouver ensemble une issue à la spirale de la violence dans l'État du Plateau.

    Carte

    Nigeria

    • 219 millions d'habitants
    • 47% Chrétiens et chrétiennes
    • 52% Musulmans et musulmanes

    Budget du projet 2024

    CHF 63 250

    jacqueline

    Jacqueline Brunner

    Partenariats ecclésiaux responsables ;
    responsable adjointe des héritages et des legs

    Tél. 061 260 23 37
    ► Courrier électronique

    csm angelika weber bd226cb937

    Angelika Weber

    Responsable de programme Cameroun et Nigeria
    Tél : +41 (0)61 260 22 65
    ► Courrier électronique

    L'espoir grâce à votre soutien

    Mission 21
    Mission Protestante Bâle

    Boîte postale 270
    Missionsstrasse 21
    4009 Bâle, Suisse
    Tél. : +41 (0)61 260 21 20
    info@mission-21.org

    Compte de dons Suisse :
    IBAN : CH58 0900 0000 4072 6233 2
    Numéro d'exonération fiscale :
    CHE-105.706.527

    Compte de dons Allemagne :
    Caisse d'épargne de Lörrach-Rheinfelden
    BIC Swift : SKLODE66
    NUMÉRO DE COMPTE : 683 500 48
    IBAN : DE39 6835 0048 0001 0323 33
    N° de compte : 1032333

    Retour en haut