csm m21 peru bruno biermann 19 9da5ae87b1

Pérou

Mission 21 soutient de nombreux projets au Pérou en collaboration avec cinq organisations partenaires. L'accent est mis sur la promotion de l'éducation. L'objectif est de permettre aux femmes indigènes de participer activement à la vie sociale et aux processus politiques. Le domaine de la souveraineté alimentaire est également important. En effet, le groupe cible est fortement touché par la pauvreté. Sur le plan géographique, l'engagement se concentre sur le département de Puno dans les Andes du sud du Pérou. Cette région est particulièrement touchée par le changement climatique.

 

Éducation

De nombreux indigènes ne savent ni lire ni écrire. Les femmes sont particulièrement concernées. L'alphabétisation est une étape importante pour pouvoir participer à la vie sociale. Des connaissances spécifiques sont en outre nécessaires pour la commercialisation de produits agricoles et artisanaux. Mission 21 et ses partenaires gèrent différentes offres de formation dans les Andes du Sud péruviennes. Cela permet à la population indigène de s'autonomiser sur le plan économique, social et politique.

 

Renforcer la population indigène

Près de la moitié de la population péruvienne est indigène. Pourtant, les structures coloniales et une forte élite blanche dans la politique et l'économie sont toujours présentes. Au Pérou, la population rurale et indigène n'a guère accès aux processus de participation et de décision politiques. La population indigène est également particulièrement touchée par la pauvreté. Mission 21 et ses partenaires renforcent la population indigène de Puno en promouvant l'éducation. Car l'information et le savoir sont la première étape pour que les groupes vulnérables aient accès aux processus politiques et puissent participer activement à la société.

 

Renforcer les femmes

De nombreux projets de Mission 21 au Pérou profitent avant tout aux femmes indigènes. Car celles-ci sont particulièrement défavorisées. Dans la région, les structures familiales sont patriarcales. De plus, la pression du travail sur les femmes est très forte : en raison de la mauvaise situation économique, de nombreux hommes tentent leur chance dans les grandes villes. Ainsi, les femmes sont livrées à elles-mêmes et doivent s'occuper à la fois des enfants, de gagner de l'argent et de l'agriculture. De plus, les femmes péruviennes sont souvent victimes de violence domestique - un problème répandu dans toute l'Amérique latine. Les cas de traite des êtres humains sont également de plus en plus fréquents au Pérou. Mission 21 et ses partenaires aident les femmes concernées à s'informer, à se mettre en réseau et à défendre leurs droits. Notre soutien à l'éducation a pour but de faire en sorte que les femmes indigènes soient moins défavorisées - en politique, dans l'économie ainsi qu'entre leurs quatre murs.

 

Ressources alimentaires

Les Andes du Sud péruviennes sont à l'écart du gouvernement de Lima. L'État s'occupe mal de la région. Les possibilités d'emploi sont rares. Les conditions d'autosuffisance agricole se dégradent également. Car cette région d'altitude aride est fortement touchée par les conséquences du changement climatique. La malnutrition est très répandue. C'est pourquoi Mission 21 et ses partenaires aident les habitants des Andes du Sud péruviennes à développer leurs méthodes de culture agricole. L'approche de nos conseillers agricoles suit des directives biologiques. Les gens peuvent ainsi se nourrir de manière plus équilibrée et durable. De plus, les excédents sont vendus sur les marchés locaux et régionaux. Ainsi, les gens gagnent un revenu supplémentaire.

Religion et développement

Toutes les organisations partenaires de Mission 21 au Pérou sont ce qu'on appelle des "faith based organisations", c'est-à-dire des organisations basées sur la foi. Mission 21 est fermement convaincue que la religion et la foi peuvent avoir un effet positif sur les processus sociaux. Mais pas toujours : les églises charismatiques pentecôtistes, qui véhiculent une pensée conservatrice, gagnent du terrain au Pérou également. C'est pourquoi Mission 21 soutient des organisations partenaires basées sur la foi, qui sont actives socialement par conviction chrétienne. La spiritualité indigène y est respectée et intégrée.

Accompagnement professionnel par Mission 21

Mission 21 garantit à ses organisations partenaires au Pérou un accompagnement professionnel. Un bureau de coordination parfaitement ancré localement réunit la société civile, les organisations partenaires et les autorités autour d'une même table, améliorant ainsi l'impact du travail commun. Lorsque des connaissances techniques spécifiques sont requises, le bureau recrute des conseillers et les soutient lors des enquêtes préliminaires et des évaluations.

Golda Fuentes

Responsable de programme & d'équipe pour l'Amérique latine
Tél : +41 (0)61 260 22 69
► E-mail

Claudia Quispe Rampa

Responsable du thème Vaincre l'éducation et la violence en Amérique latine
Tél : +41 (0)61 260 22 43
► Courrier électronique

Actualités

A propos des projets, Formation, Réseau Mission 21, Lettres circulaires, Lettres circulaires Dollingers

Amérique latine : une théologie contemporaine dans un contexte conservateur au sud des Andes

Les habitants de Totorani devant l'église
Advocacy, rapports manifestations, réseau Mission 21, état-major femmes et genre

En mission contre la violence envers les femmes : Entretien avec trois expertes

Image de la campagne de 16 jours de 2021.

L'espoir grâce à votre soutien

Mission 21
Œuvre missionnaire évangélique de Bâle

Boîte postale 270
21, rue de la Mission
4009 Bâle, Suisse
Tél. : +41 (0)61 260 21 20
info@mission-21.org

Compte pour les dons :
IBAN : CH58 0900 0000 4072 6233 2
Numéro d'exonération fiscale :
CHE-105.706.527

Mission 21 e.V.

2, rue Wartenberg
D-79639 Grenzach-Wyhlen
Tél. +49 (0)7624 208 48 69
info@mission-21.org

Compte pour les dons :
Caisse d'épargne de Lörrach-Rheinfelden
Rue de Haagen 2
D-79539 Lörrach
IBAN : DE05 6835 0048 0001 1250 95
BIC : SKLODE66XXX

Retour en haut